Sommaire

Une cure thermale, contrairement à la thalassothérapie, utilise de l'eau minérale provenant d'une source naturelle. Une cure thermale est susceptible de soigner ou de soulager certains problèmes de santé. Par ailleurs, la thalassothérapie propose des prestations exclusivement préventives et de bien-être qui ne sont pas remboursées par l'Assurance Maladie, tandis que la cure thermale est prescrite dans le cadre du traitement d'une maladie chronique et fait l'objet d'une prise en charge de l'Assurance Maladie.

Cure thermale, définition

Une station thermale propose une cure thermale, c'est-à-dire des soins à base d'eau thermale, de gaz thermal et de boues thermales. On appelle ceux qui bénéficient de ces soins des curistes.

L'eau provenant de la source thermale est naturellement chaude et riche en minéraux. Elle aurait des vertus thérapeutiques pour des problèmes articulaires, de peau et respiratoires. C'est une médecine naturelle pratiquée depuis des millénaires.

Différents soins à base de cette eau thermale sont proposés aux curistes, comme :

  • l'hydrothérapie externe : soins utilisant les bains, les douches, les jets d'eau,
  • l'hydrothérapie interne : utilisation d'eau thermale en aérosol, inhalation, gargarismes,
  • cure de boisson d'eau minérale.

Pour qu'une cure thermale soit efficace, un séjour de 3 semaines est préconisé. Néanmoins, pour son attrait bien-être, les centres thermaux proposent aussi des séjours de courtes durées, principalement pour de la relaxation et de la détente.

L'eau thermale

L'eau thermale est une eau de source prélevée directement à sa source souterraine, en général près d'une montagne. Elle est naturellement chaude (ce qui favorise la circulation sanguine et diminue la pression artérielle) et enrichie en minéraux (zinc, sélénium, manganèse, etc.). La spécificité des eaux thermales dépend de sa provenance de la région montagneuse.

On répertorie les eaux selon leurs caractéristiques chimiques :

  • Eau sulfurée ou sulfatée : eau riche en soufre utilisée pour le traitement des voies respiratoires et des problèmes de peau puisqu'elle exerce des effets anti-inflammatoires, antifongiques, régénérateurs de l’épiderme et anti-démangeaisons.
  • Eau chlorurée : eau chargée en chlorure de sodium préconisée pour favoriser la croissance.
  • Eau bicarbonatée : eau contenant un fort taux de bicarbonate, idéale pour les affections gastro-intestinales et dermatologiques.

Quelle cure thermale choisir ?

Les soins d'une cure thermale sont personnalisés en fonction des besoins du curiste. L'accord d'un médecin est nécessaire pour suivre une cure. Celui-ci doit en principe être capable de vous orienter vers le centre qui correspond à votre pathologie.

Si vous n'avez pas le temps d'aller chez votre médecin avant l'arrivée au centre, sachez que chaque institut thermal a son propre médecin.

Il existe deux types de cure thermale :

  • La cure thermale conventionnée : cure thérapeutique pour soigner ou soulager certains problèmes de santé. Prise en charge par l'assurance maladie si la cure comprend 18 jours de soins consécutifs.
  • La cure thermale libre : cure préventive et de bien-être de courte durée, donc non prise en charge par l'assurance maladie. Ainsi, elle ne nécessite pas la prescription d'un médecin.

L'eau, un cadeau en soi

Les cures thermales sont susceptibles de favoriser le traitement de certains problèmes de santé. Toutefois, les scientifiques ignorent par quelle action l'eau thermale agit pour soigner. Certaines eaux thermales ont fait l'objet d'étude de grande ampleur à l'image de celle d'Avène-les-Bains qui a prouvé son efficacité contre la dermatite atopique et la plupart des dermatoses.

Ainsi, l'eau minérale du robinet, naturellement riche en minéraux, est utilisée dans des hôpitaux de Paris pour soigner les rhumatismes, l'arthrose et pour y faire la rééducation motrice.

Les bienfaits d'une cure thermale ou minérale viennent surtout de la façon de pratiquer les soins et de l'eau chauffée à la bonne température.