Cure thermale

Écrit par les experts Ooreka

Une cure thermale, contrairement à la thalassothérapie, utilise de l'eau minérale provenant d'une source naturelle. Une cure thermale est susceptible de soigner ou de soulager certains problèmes de santé.

Cure thermale, définition

Une station thermale propose une cure thermale, c'est-à-dire des soins à base d'eau thermale, de gaz thermal et de boues thermales. On appelle ceux qui bénéficient de ces soins des curistes.

L'eau provenant de la source thermale est naturellement chaude et riche en minéraux. Elle aurait des vertus thérapeutiques pour des problèmes articulaires, de peau et respiratoires. C'est une médecine naturelle pratiquée depuis des millénaires.

Différents soins à base de cette eau thermale sont proposés aux curistes, comme :

  • l'hydrothérapie externe : soins utilisant les bains, les douches, les jets d'eau,
  • l'hydrothérapie interne : utilisation d'eau thermale en aérosol, inhalation, gargarismes,
  • cure de boisson d'eau minérale.

Pour qu'une cure thermale soit efficace, un séjour de 3 semaines est préconisé. Néanmoins, pour son attrait bien-être, les centres thermaux proposent aussi des séjours de courtes durées, principalement pour de la relaxation et de la détente.

L'eau thermale

L'eau thermale est une eau de source prélevée directement à sa source souterraine, en général près d'une montagne. Elle est chaude naturellement et enrichie en minéraux. La spécificité des eaux thermales dépend de sa provenance de la région montagneuse. On répertorie les eaux selon leurs caractéristiques chimiques :

  • Eau sulfurée ou sulfatée : eau riche en soufre utilisée pour le traitement des voies respiratoires et des problèmes de peau.
  • Eau chlorurée : eau chargée en chlorure de sodium préconisée pour favoriser la croissance.
  • Eau bicarbonatée : eau contenant un fort taux de bicarbonate, idéale pour les affections gastro-intestinales et dermatologiques.
Cure thermale

Quelle cure thermale choisir ?

Les soins d'une cure thermale sont personnalisés en fonction des besoins du curiste. L'accord d'un médecin est nécessaire pour suivre une cure. Si vous n'avez pas le temps d'aller chez votre médecin avant l'arrivée au centre, sachez que chaque institut thermal a son propre médecin.

Il existe deux types de cure thermale :

  • La cure thermale conventionnée : cure thérapeutique pour soigner ou soulager certains problèmes de santé. Prise en charge par l'assurance maladie si la cure comprend 18 jours de soins consécutifs.
  • La cure thermale libre : cure préventive et de bien-être de courte durée, donc non prise en charge par l'assurance maladie. Ainsi, elle ne nécessite pas la prescription d'un médecin.

L'eau, un cadeau en soi

Bien que les cures thermales soient susceptibles de favoriser le traitement de certains problèmes de santé, il n'est pas prouvé scientifiquement par quelle action l'eau thermale agit pour soigner.

Ainsi, l'eau minérale du robinet, naturellement riche en minéraux, est utilisée dans des hôpitaux de Paris pour soigner les rhumatismes, l'arthrose et pour y faire la rééducation motrice.

Les bienfaits d'une cure thermale ou minérale viennent surtout de la façon de pratiquer les soins et de l'eau chauffée à la bonne température.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marie- hélène etoc

psychothérapie , sophrologie , gestion du stress . | psy morbihan-formatrice control feeling

Expert

PA
patrice albert

coach en nutrition, infirmier, sophrologue | sophro-nutrition

Expert

DR
dominique r.

médecin

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !